Mikaela Tommy, 17 ans, prête à faire ses début en Coupe du monde en Slovénie

Une jeune coureuse de talent suivra les traces de ses parents et grands-parents lors de sa première apparition en Coupe du monde, samedi à Maribor, en Slovénie.

Mikaela Tommy, 17 ans, est issue d’une longue lignée de skieurs en commençant par son père Michael, ancien champion canadien et deux fois olympien et sa mère Gabi, ancienne membre de l’Équipe nationale de développement. Le grand-père de Mikaela et père de Michael, Andy Tommy, avait été nommé à l’équipe du Canada pour les Jeux olympiques de 1952 et 1956, mais n’y avait pas participé pour des raisons de blessures alors que deux des frères d’Andy avaient également skié pour l’équipe nationale.

Mikaela, de Wakefield, QC, occupe le classement de slalom géant de la Coupe Nor-Am 2012-13 et s’apprête à profiter de l’occasion d’affronter de grandes skieuses comme la Slovène Tina Maze, la superstar américaine Lindsey Vonn et la Canadienne Marie-Michèle Gagnon lors du slalom géant de Coupe du monde qui sera présenté samedi.

« Je ne suis pas nerveuse, juste très excitée, » de dire Tommy, membre de l’Équipe de ski du Québec. « Je vais me concentrer sur ma course, mais je vais tenter de le faire en m’amusant. Espérons que j’apprécie aussi mon ski!

« Mes parents sont très contents pour moi. Ils savent tous deux ce que faire ses débuts représente. Je suis certaine qu’ils vont regarder la course. »

Mikaela est la dernière skieuse technique à avoir fait le saut au circuit de la Coupe du monde et elle se joint à une nouvelle génération de skieuses brandissant fièrement le drapeau du Canada. L’athlète de 17 ans, identifiée au groupe de la relève de l’équipe nationale provient du Club de ski Edelweiss et se spécialise en slalom géant, mais concoure aussi en super G et en slalom. Mikaela a souligné s’inspirer des coureurs actuellement actifs en Coupe du monde, mais il y en a surtout un qu’elle aimerait imiter.

« J’adore voir (la vedette américaine) Ted Ligety en slalom géant, » a-t-elle spécifié. « J’aime vraiment la façon qu’il a de plonger dans l’action. Il fonce le tout pour le tout. »

Tommy connaît une superbe saison, récoltant trois podiums de Coupe Nor-Am et six positions de top 10. Elle a pris part à ses premières épreuves de Coupe d’Europe au début du mois sur ses nouveaux skis qui sont plus longs afin de répondre aux exigences européennes et de la Coupe du monde et est prête à se présenter sur la grande scène pour montrer ce dont elle est capable.

« Elle mérite cette chance, » de commenter Hugues Ansermoz, entraîneur-chef de l’Équipe canadienne de ski alpin. « Nous avons un bon groupe de jeunes coureuses canadiennes et elle est probablement celle qui a franchi le plus d’étapes cette année. Elle est la meneuse du classement de slalom géant Nor-Am.

« Il y a eu une excellente collaboration entre Canada Alpin et l’Équipe de ski du Québec concernant l’entraînement et le programme de compétition de Mikaela. Cela a facilité les préparatifs pour cette palpitante opportunité de courser contre les meilleurs éléments au monde. »

Des neufs membres actuelles de l’équipe nationale féminine, quatre proviennent du Québec.

« Au nom de Ski Québec Alpin et de nos commanditaires, nous aimerions souhaiter à Mikaela la meilleure des chances pour sa première expérience en Coupe du monde, » a exprimé Daniel Lavallée, directeur général de l’Équipe de ski du Québec. « Mikaela connaît une magnifique saison jusqu’à présent et c’est très excitant pour nous d’avoir un membre de l’Équipe de ski du Québec qui participera ce weekend à l’épreuve de la Coupe du monde présentée à Maribor. Ses parents sont d’anciens membres de l’équipe nationale et son père avait fait partie de l’Équipe de ski du Québec. Je ne peux qu’imaginer combien ils doivent être fous de joie! »

Mikaela a mentionné qu’il était agréable d’avoir une famille qui comprend la pression d’une jeune coureuse de ski.

« Mes parents peuvent toujours m’aider lorsque j’en ai besoin, » de déclarer Mikaela. « Nous sommes comme toute autre famille, mais ils sont très encourageants et ne me mettent pas trop de pression sur les épaules. »

Michael Tommy a souligné que toute la famille surveillerait l’épreuve avec un profond intérêt alors que sa fille prendra son premier départ en Coupe du monde samedi.

« Nous sommes très fiers de Mikaela, » a-t-il ajouté. « Elle a connu un formidable début de saison Nor-Am. Il est dur de penser qu’il y a à peine trois ans, elle évoluait chez les K2 et à présent elle prend part à sa première Coupe du monde! »

Mikaela ne s’est pas fixée d’objectifs spécifiques pour samedi ou même pour sa carrière en général, mais sait que les prochains mois seront excitants avec la venue des Championnats juniors mondiaux, auxquels elle participera, qui auront lieu le mois prochain au Québec.

« J’adore le ski et je veux définitivement continuer en Coupe du monde, » a-t-elle dit. « Je n’aime pas établir des buts gigantesques, mais je sais ce dont je suis capable et ce que je peux réaliser. »

PHOTOS: Les médias peuvent télécharger des photos de Mikaela Tommy, gracieuseté de l’Équipe de ski du Québec à partir du lien : https://alpinecanada.box.com/s/f1p3y1w4fx6i1cr9fn2v.